Solution azotée

Quelle différence avec un engrais NPK ou un autre engrais ? Quels sont ces avantages par rapport aux autres engrais azotés ? Comment utiliser ce fertilisant dans les meilleurs conditions et de façon optimale ?

Qu’est-ce que la solution azotée ?

Destinée à la fertilisation des terres agricoles, la solution azotée est un engrais qui est très fréquemment utilisé de nos jours grâce à une très bonne performance agronomique. Comme son nom l'indique, la solution azotée est un engrais qui se présente sous forme liquide et qui est constitué d'eau ainsi que d'un mélange homogène de substances. C'est une solution grâce à laquelle il est possible d'apporter de l'azote sous différentes formes aux cultures. C'est principalement au printemps à la reprise de la végétation que les agriculteurs ont tendance à avoir recours à l'engrais azoté. Ils utilisent des pulvérisateurs pour l'épandage de cet engrais. Alliée de semences et de produits phytosanitaires de qualité, son utilisation permet de maitrîser correctement ses cultures et d'avoir le rendement et la qualité souhaitée.

Composition de la solution azotée

La solution azotée N39 est en outre un azote liquide dont le dosage est conforme à ce qui suit : 30 unités d’azote correspondent à 100 kg de solution azotée (dosage massique) et 39 unités d’azote correspondent à 100 l de solution azotée (dosage volumique). Dans cet engrais l’on retrouve l’azote sous différentes formes dont l’urée qui y occupe à lui seul 50%. Vient ensuite l’azote sous forme d'ammoniaque et de nitrate. Ces derniers sont présents chacun à 25% dans la solution azotée N39.

solution azotée

Par ailleurs, dans la famille des engrais, il y a lieu de différencier l’engrais azoté des autres fertilisants que sont l’engrais potassique et l’engrais phosphaté. En effet, si ces engrais sont tous les trois des engrais chimiques, d'origine minéral et utilisés dans le cadre de l’agriculture intensive, l’engrais potassique est pour sa part essentiellement constitué de potasse. Il convient particulièrement à des végétaux tels que la pomme de terre, qui est sensible à cet élément. Quant à l’engrais phosphaté, c’est le phosphore qui y occupe une place prédominante avec en prime d’autres éléments tels que l’azote ou le calcium. Par conséquent, s’il est important de distinguer l’engrais potassique et l’engrais phosphaté de l’engrais azoté, c’est parce que chacune de ces familles d’engrais est utilisée dans un but spécifique. On les sélectionne ainsi en fonction de critères tels que la nature des sols, le type de culture et les buts visés.

Un engrais azoté de qualité

La solution azoté est un engrais liquide très utilisé par les agriculteurs ; en plus de s’utiliser sur toutes les grandes cultures, c’est un engrais très économique en termes de coût. Il existe en effet d’autres types d’engrais azotés. En France, hormis la solution azotée pour enrichir les terres, l’urée connue pour son hydrolyse et l’ammonitrate sont les engrais azotés que l’on rencontre principalement. D’un autre côté, si la solution azotée est aussi un engrais répandu, c’est parce qu’il s’agit d’un engrais pratique et facile à épandre. L’épandage de la solution azotée se fait par le biais de pulvérisateurs qui permettent d’obtenir de meilleurs rendements car la qualité de l’épandage est accentuée par la pulvérisation avec des jets filets. Les agriculteurs se servent ainsi de pulvérisateurs classiques qu’ils équipent de buses adaptées afin de parvenir à limiter la volatilisation qui va de pair avec l’usage des solutions azotées.

Démonstration "Epandage solution azotée" :

Les avantages et contraintes de l’azote liquide

La solution azotée est un engrais qui est intéressant à utiliser. En effet, cet azote liquide présente l’avantage de convenir à toutes les cultures. De plus, dans la mesure où il se présente à l’état liquide, il permet de couvrir de très grandes surfaces. En outre, comme tous les engrais azotés, la solution azotée permet d’accélérer la croissance des plantes. Son principal atout réside néanmoins dans son prix qui est bien plus économique sur le marché que celui de l’urée et de l’ammo 33,5 et 27. Toutefois, l’engrais N39 présente le désagrément d’être beaucoup plus sensible à la volatilisation ammoniacale que les autres engrais azotés. Le document suivant : Réduire la volatilisation des engrais azotés telle que la solution azotée est à lire si vous avez des problèmes de pertes lors de la phase d'épandage.

engrais liquide

En effet, comparativement à l’urée granulée et à l’ammonitrate qui se présente aussi en granule, la texture liquide de la solution azotée la prédispose naturellement à la volatilisation ce qui peut entraîner des pertes d’efficacité. Par conséquent, s’ils ne veulent pas être contraints à augmenter les doses pour compenser les pertes, les agriculteurs doivent prendre diverses précautions pour réduire la volatilisation. Ainsi, outre l’usage de buses adaptées. Ils doivent par exemple trouver le bon créneau climatique pour procéder à l’épandage de la solution azotée. De manière générale, il y a lieu d’éviter d’épandre par temps secs et chauds. La même règle est à appliquer lorsqu’il y a du vent.

Stockage de la solution azotée

Par ailleurs, il y a lieu de faire le point sur le stockage des solutions azotées. En effet, pour éviter la pollution de l’environnement et empêcher l’altération de la solution azotée, cette dernière doit se conserver avec le plus grand soin. Il faut donc utiliser des cuves spécifiques pour stocker ses solutions azotées. Les cuves utilisées peuvent être souples comme rigides. Dans tous les cas, il faut prendre de bonnes précautions pour l’installation des cuves d’engrais liquide. Au besoin, il est important de faire appel à un professionnel. Les cuves de solutions azotées doivent en outre être entretenues et vérifiées régulièrement. La réglementation oblige la présence d'un bac de rétention afin de limiter les risques de propagation en cas de fuite lorsqu'elles font plus de 100 m3.

Prix de la solution azotée

Le tarif de l’engrais liquide azoté est difficile à établir de manière fixe. L’achat d'engrais N39 dépend en effet de critères tels que la cotation du gaz naturel. En outre, le prix de la solution azotée est aussi influencé par le fait qu’il s’agit d’un produit utilisé mondialement et soumis à la loi de l’offre et de la demande. Par conséquent, s’il est établi que les mois de mars et avril sont les périodes de fortes consommations en France, il est important de souligner que l’engrais azoté y est fort peu produit (moins de 1% de la production mondiale). En France, la solution azotée est donc soumise à une grande dépendance aux marchés internationaux.

Les importations d’engrais azotés s’élèvent ainsi à plus de 85 %. Dans ces conditions, lors de la détermination du prix des engrais, il faut très souvent tenir compte de la parité euro dollar car l’engrais liquide est négocié en dollars en fonction de l’évolution du cours de la solution azotée. Les plus grands pays fabricants d’engrais sont l'Inde et la Chine (qui en est également le plus grand consommateur). Il est possible de se procurer de la solution azotée auprès des coopératives agricoles, des négoces spécialisés ou des sites d’achats en ligne de produits agricoles.